LECTURE – « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » par Kelley York et Rowan Altwood

Grand amoureux des lecture du genre ; où la maladie brise un destin et dans le lot une histoire d’amour. Vous pouvez donc bien vous douter que ce live était attendu avec grande impatience. Si bien que je me suis rué dessus dès sa sortie pour le terminer le jour même de la réception.

Je sais d’avance, qu’en règle général, je ne sors pas indemne de ce genre de lecture. D’ailleurs, j’avais prévu le coup, la boîte de mouchoirs n’était pas très loin et j’ai visé juste. Ce roman m’a retourné littéralement, tellement que même après la dernière page lue, j’en pleurais encore.

Chronique ; « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » par Kelley York et Rowan Altwood

Le synopsis ; les dèrniers battements du coeur

« Selon une légende japonaise, plier 1000 origamis peut soigner n’importe quelle maladie. Si cela pouvait guérir Luc, Evelyn serait prête à en faire des millions… Quand Luc avait 16 ans, une inconnue lui a sauvé la vie : on lui a transplanté un cœur. Trois ans après, son corps rejette la greffe.

Lassé des hôpitaux et des traitements, Luc se résigne à faire ses adieux. Pour cela, il s’organise un roadtrip à travers l’Oregon, où l’euthanasie est légale. Mais sa meilleure amie, Evelyn, se joint au voyage et réveille en lui des sentiments enfouis. Sa présence suffira-t-elle à lui redonner l’envie de se battre ? »

 

Et qu’est ce que j’en ai pensé?

C’est la première fois que je fais fasse à un roman de Kelley York, mais je savais à quoi m’attendre. J’ai lu plusieurs avis sur ces différentes oeuvres, et à chaque fois, elle sait y faire avec les émotions. « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » n’y échappera pas.

À plusieurs reprises, j’ai bien cru que c’était mon coeur, qui allait lâcher. J’ai bien cru devoir arrêter ma lecture et l’étendre sur plusieurs jours tellement mes tripes étaient prises. Un peu de volonté et de courage plus tard, j’ai enchaîné les pages pour le finir en une journée avec 2 sessions de 2h30 chacune. Simplement parce que je ne voulais pas, mais parce que je devais savoir la fin.

Je me suis dit, à plusieurs reprises ; il va se battre, il va essayer de survivre. Pour que quelques pages plus tard je me retrouve à penser, c’est bon, c’est la fin. Et c’est comme ça pendant une grande partie du livre!

Si vous avez aimé « NOS ÉTOILES CONTRAIRES » de John Green, vous ne devez pas manquer « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » parce que c’est tout à fait le même registre. La maladie présente durant tout le récit, et pourtant elle va lier les personnages pour parfois les déchirer et les ressouder par la suite.

Parce que l’histoire d’Evelyn et Luc, va être particulière. Séparé durant 3 ans, ils vont se retrouver suite à la séparation de la mère d’Evelyn avec son beau-père, croyant pouvoir enfin profiter du temps qui leurs reste ensemble. C’était sans compter sur le retournement de situation, quand elle apprend qu’elle va devoir retourner en Arizona, chose qui lui est physiquement et mentalement impossible. Parce que pour protéger sa mère Evelyn lui a caché des choses sur les agissements de Robert, le compagnon de sa mère.

Elle finira par s’enfuir avec Luc, dans un road trip jusqu’en Oregon où l’euthanasie est autorisée. Parce que Luc ne veut pas d’un nouveau coeur, il a eu sa chance avec sa première greffe et ne veut plus revivre ce qu’il a déjà vécu, il ne veut plus se battre. Il veut juste vivre, comme tout un chacun, sans être tenu par des rendez-vous médicaux. Mais ça Evelyn ne le sait pas. Qu’est ce Luc va faire? Evelyn va-t-elle tout savoir? Quelle sera sa réaction?

Chronique ; « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » par Kelley York et Rowan Altwood

En bref ;

Ce bouquin à été rythmé d’histoire d’amour, de décisions lourdes de conséquences et plus difficiles les unes que les autres. Mais aussi de non-dits, de secrets, d’inquiétudes et d’incertitudes. C’est tout un tourbillon qui nous emporte sans nous laisser une seconde de répit. J’ai adoré l’alternance de chapitre entre Luc et Evelyn où on découvre leurs états d’âmes, leurs pensées et leurs envies. J’ai eu plusieurs fois envie de secouer Luc et Evelyn pour qu’ils s’avouent tout, mais le rythme donné, est au final parfait.

Malgré le fait que dès le début, même juste en lisant le résumé, on sait que tout le monde ne survivra pas, j’ai quand même été embarqué et ai plusieurs fois eu l’espoir que la fin pouvait être positive. Juste un petit regret, j’aurais aimé un dernier chapitre sur le après, voir ce qu’il s’est passé pour Evelyn et sa mère, pour les parents de Luc. Enfin, la vie après la disparition de l’être aimé.

Voilà encore un nouveau coup de coeur pour ma part. 2 à la suite après « PROXIMA DU CENTAURE » c’est « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » qui m’aura bouleversé encore bien plus!

Chronique ; « LES DERNIERS BATTEMENTS DU COEUR » par Kelley York et Rowan Altwood

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *